Bitcoin

Jusqu’où peut aller le cours du bitcoin ?

cours du Bitcoin

Dans cet article, vous trouverez toutes les informations sur le cours du bitcoin.

 

 

Petite histoire sur le cours du bitcoin

Mais jusqu’où peut aller le cours du bitcoin ? Pour répondre à cette question, nous allons commencer par faire un petit historique sur le cours du bitcoin.

Le bitcoin est né en en 2009, d’une personne ou d’un groupe portant le pseudonyme Satoshi Nakamoto.  Satoshi Nakamoto a créé la technologie Bitcoin. Au départ, très peu de personnes minaient cette monnaie.

Le minage consiste dans les faits à ce qu’une personne met à disposition son ordinateur afin de vérifier les transactions.

Le premier bloc du bitcoin date du 3 janvier 2009. À ce moment, il était très facile d’en avoir en téléchargeant le logiciel et en minant !

Le 05/10/2009, le bitcoin valait environ 0,001 dollars.

Le 13/04/2011, il valait 1 dollar.

Le 02/06/2011, il valait 10,57 dollars.

Le 02/04/2013, il valait 108,73 dollars.

Le 02/02/2017, il valait 1 007,61 dollars.

Le 01/12/2017, il valait 10 883,912 dollars.

Cours bitcoin en dollar
Cours du bitcoin de juillet 2015 à octobre 2017

 

Les tentatives avortées

Avant le bitcoin, il existait déjà des tentatives pour créer une monnaie électronique.

On peut citer le Digicash créé par David Chaum dans les années 90, cette monnaie électronique était centralisée, ou encore le projet de Nick Szabo, un informaticien et cryptographe, qui créa le BitGold.

Le Bitgold était décentralisé et l’on y voit les bases qui ont permis de créer Bitcoin.

Celui-ci parlait même déjà à son époque de contrat intelligent « smart contract ».

 

Les bases du bitcoin

Ce qui a permis le bitcoin, c’est tout un tas d’astuces informatiques et cryptographiques, d’où le terme de crypto-monnaie que l’on utilise à son propos.

Le bitcoin s’appuie essentiellement sur ce que l’on appelle la Blockchain.

Alors qu’est-ce que la Blockchain ? Eh bien la Blockchain ou « chaîne de blocs »est, pour résumer, un consensus par lequel les transactions sont validées sur le réseau.

On dit chaîne de blocs car dans chaque bloc il y a plusieurs transactions.

Ce sont donc les mineurs qui réussissent à résoudre une énigme mathématique en premier qui remportent les 12,5 bitcoins de récompense. Les autres mineurs sont rémunérés par les frais de transaction.

 

Recevoir la vidéo privée pour GÉNÉRER DES REVENUS PASSIFS avec des crypto-monnaies SANS ÊTRE UN GEEK

Votre adresse e-mail restera confidentielle, zéro spam.

Hidden Content

 

Pour plus de renseignement voir mon article sur « Blockchain : Comment cette technologie va changer le monde ? »

Ainsi, pour qu’une Blockchain soit complète, il lui faut un « token » ou jeton. Pour faire simple, il s’agit de la devise que l’on va échanger sur le réseau. Ici, il s’agit du bitcoin.

Attention, cependant à ne pas confondre le Bitcoin avec le bitcoin.

Le Bitcoin avec un « B » majuscule représente le réseau alors que le bitcoin avec un petit b représente le token que l’on échange.

 

Le cours du bitcoin : indicateur de problèmes économiques ?

Crise à Chypre

Le bitcoin a été créé le en 31/10/2008 dans un article publiée sur une Cryptography Mailing List.

Avec comme titre « Bitcoin P2P e-cash paper », ce papier se retrouve sur le site http://www.metzdowd.com/pipermail/cryptography/2008-October/014810.html

Cette année fut une année où l’économie mondiale a connu une grave dépression. En effet, les banques et d’autres institutions financières était embourbées dans ce que l’on a appelé la crise des subprimes.

Cette crise voit sa source dans les crédits hypothécaires à risque, elle a entrainé la chute de Lehman Brothers, et la faillite de cette banque.

Afin d’éviter une crise financière du même type que celle de 1929, les banques centrales centrales ont été obligées d’intervenir afin de sauver Bear Stearns et AIG entre autres.

C’est dans ce contexte qu’est né le bitcoin, il est né dans un climat de défiance envers les banques.

L’autre moment où l’on parle du Bitcoin, ce fut pendant la crise chypriote en juillet 2013 ou les dépôts supérieurs à 100 000 euros de la banque Bank of Cyprus ont été ponctionnés.

Bien évidemment, il y a eu la queue devant les banques, les gens voulant retirer leurs liquidités mais cela leur fut impossible.

C’est lorsque l’on voit ce genre de scène que l’on réalise que l’on est vulnérable auprès des banques.

Avec le bitcoin et d’ailleurs n’importe qu’elle crypto-monnaie, vous avez une maîtrise totale et complète de vos « token ».

Voir mon article « Pourquoi avoir des bitcoins ou des crypto-monnaies ? »

 

La suppression du cash en Inde

C’est subitement et sans prévenir que le gouvernement indien décida de supprimer presque 80% de la masse monétaire en supprimant les billets de 500 et de 1 000 roupies.

Les gens se ruèrent alors devant les banques afin de se débarrasser de leurs billets de banque.

Le gouvernement de Narendra Modi a voulu faire cela pour lutter contre la corruption, limiter le paiement en espèces.

Avec les crypto-monnaies cela devient impossible, on ne peut pas vous les enlever.

Le brexit

Le cours du bitcoin a pris presque 9% à l’annonce du brexit soit environ 100 euros.

En effet, il est passé de 560 euros à 650 euros en l’espace de quelques heures.

Le bitcoin est devenu pendant cette période une valeur refuge du fait de l’incertitude planant sur l’avenir des relations commerciales entre le Royaume Uni et l’Union Européenne notamment.

 

Le cours du bitcoin inquiète les institutions

Bitcoin et banques ne font donc pour l’instant pas bon ménage, pour le moment, seule Goldman Sachs  se dotera d’une équipe de traders destinée à satisfaire la demande de certains de ses clients.

Actuellement, les grandes banques jettent toutes l’opprobre sur la monnaie électronique, Société générale, Crédit Suisse, JP Morgan Chase, … En effet, ils la qualifient « d’imposture », l’accusent d’être une bulle spéculative ne reposant sur aucun fondement. Et surtout, ils mettent en avant le fait qu’elle échappe à toute autorité de contrôle.

 

Quel besoin d’autorités de contrôle ?

La totale transparence de la Blockchain, le livre de compte numérique qui répertorie chaque transaction, réputée infalsifiable, réside dans le fait qu’elle est accessible partout et par tous. Toute transaction est traçable et l’on peut suivre le cheminement des bitcoins au fil des différentes adresses successives sur lesquels ils ont été déposés.

C’est d’ailleurs pour cela que lors des récentes attaques par des virus de type ransomware, pour lesquels les pirates retenaient en otage les données de certaines entreprises en échange d’un montant en bitcoins. Ayant fourni l’adresse de dépôt, il leur sera difficile voire impossible de transformer ces rançons contre des devises, au vu et au su de toute la planète Bitcoin.

En effet, chaque adresse est comme marquée, il est de ce fait difficile d’échanger une crypto-monnaie.

Le 19 novembre 2017, des Tether (USDT) ont été volés pour un montant de plus de 30 millions de dollars, (30.950.010 USDT exactement)

Le tether est une monnaie électronique dont le montant est fixe en dollars. En clair, 1 tether vaudra toujours 1 dollar.

L’adresse qui contient les tether volés est d’ailleurs sur cette adresse : 16tg2RJuEPtZooy18Wxn2me2RhUdC94N7r

La Securities and Exchange, (la SEC) qui est l’autorité qui en charge des produits financiers aux Etats-Unis a récemment refusé à ce qu’il existe des ETF (Exchange Traded Funds).

Pour information, les ETF sont des produits financiers qui répliquent la variation du Bitcoin. En clair, si le Bitcoin fait +1% alors l’ETF fera +1%.

Comme dans tout système informatique, c’est binaire, on détient un bitcoin ou on ne le détient pas.

Tant que cette situation persistera, aucun des écueils sur lesquels se sont brisés les espérances et les avoirs des petits épargnants n’existera dans la mer bitcoin.

 

Le cours du bitcoin : un réel danger ?

Tant que les banques se tiendront à distance des bitcoins, il existera une opportunité pour tout investisseur de réaliser des plus-values intéressantes.

Le trading à haute fréquence, les produits dérivés ne feront pas évoluer artificiellement leur cours, comme c’est le cas pour les actions autant que les matières premières. Les marchés ont atteint des records cet été, surpassant leur niveau avant 2008.

 

Une technologie encore jeune explique la volatilité du cours du bitcoin

Malgré ses 9 années d’existences, cette technologie est encore jeune a été sujette à de fortes variations.

Dans son histoire, le cours du bitcoin a subit de très forte volatilité.

Après la crise chypriote, lorsque la situation des banques fut réglée, il a diminué.

Il y eut aussi l’affaire MtGox, avec la perte de 850.000 bitcoins (selon Mark Karpelès 200.000 bitcoins furent retrouvés sur d’autres ordinateurs non connectés sur internet).

Plusieurs plateformes furent piratées et les bitcoins volés, on peut parler de celle de Bitfinex  avec la perte de 119.756 bitcoins en août 2016.

 

Le manque de gouvernance déstabilise le cours du bitcoin

Les épisodes de la guerre des blocs ont entraîné une très grosse volatilité des cours.

En effet, la communauté était divisée entre les développeurs de Bitcoincore qui voulaient optimiser le réseau en laissant la taille des blocs à 1 méga (Segwit).

De l’autre, les mineurs qui voulait une augmentation de la taille des blocs de 2 mégas afin de désengorger le réseau.

Heureusement pour nous et pour le bitcoin, le Segwit2x n’est pas passé. En effet, il n’y avait pas de protection anti-replay.

Voir les articles suivants traitant de ces sujets : « Au revoir Segwit2x !« , « C’est quoi un fork ? »

 

 

Articles complémentaires :

https://www.myyri.com/prochaine-crise-financiere/

 

Sources :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Crise_financière_chypriote_de_2012-2013

https://journalducoin.com/altcoins/tether-usdt-piratage-de-30-000-000/

https://www.canardcoincoin.com/avantages-et-desavantages-du-bitcoin/

https://cryptoactu.com/autres/jp-morgan-aurait-achete-des-bitcoins/

 

Recevoir la vidéo privée pour GÉNÉRER DES REVENUS PASSIFS avec des crypto-monnaies SANS ÊTRE UN GEEK

Votre adresse e-mail restera confidentielle, zéro spam.

Hidden Content

Je m’appelle Myyri et cela fait plus de 6 ans que j’ai investi du temps et de l’argent sur les crypto-monnaies. Je suis un passionné qui a fait progresser son portefeuille de crypto-monnaies de 10.000€ à plusieurs centaines de milliers d'euros. Tellement passionné que je suis l’auteur du livre "Bitcoin Et Altcoins".

Je partage avec vous des conseils pour GÉRER votre portefeuille de crypto-monnaies et générer des REVENUS PASSIFS avec les masternodes pour les personnes non-techniques.


Recevez GRATUITEMENT VOTRE EBOOK SUR LE BITCOIN et UNE VIDÉO pour savoir comment GÉNÉRER DES REVENUS PASSIFS avec des crypto-monnaies, CLIQUEZ ICI.


Venez découvrir tous nos produits et nos formations sur le Bitcoin, les crypto-monnaies et les masternodes, CLIQUEZ ICI.​

​​

N'hésitez pas à rentrer en CONTACT avec nous pour en savoir plus.

​​

Attention : N’investissez jamais plus que vos moyens ne vous le permettent. La valeur de tout investissement peut monter ou descendre. Nous vous conseillons vivement de consulter des professionnels (courtiers ou conseillers financiers indépendants agréés) avant d’investir.
Acheter des crypto-monnaies est une expérience, elles ne sont pas à l’abri d’un bug. Si cela arrivait, cela provoquerait leur disparition immédiate. Comme pour tout autre produit, n’investissez jamais plus que ce que vous êtes prêt à perdre.

Hidden Content

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.