Sestrel : Dieudonné lance une cryptomonnaie

Analyse du Sestrel

Après le Zynecoin, l’humoriste français Dieudonné revient à la charge avec un nouveau projet de cryptomonnaie : le sestrel. Le militant politique invite les Français à se lancer massivement dans ce qui serait selon lui le futur substitut de l’euro. Dieudonné incite ainsi toutes les catégories de complotistes à lui confier leurs fonds. Bien entendu, il est quasiment certain qu’ils ne devraient plus s’attendre à récupérer leurs investissements. Dieudonné a cependant garanti à travers une vidéo diffusée à ses 381 000 abonnés, le bien-fondé de cette monnaie et les futurs avantages dont bénéficieraient ceux qui se lanceraient dans son acquisition immédiate. Voici un topo concernant le projet sestrel.

 

 

Bref résumé du projet Sestrel

Dieudonné M’bala M’bala, humoriste polémique et militant politique français s’est lancé dans la promotion d’une nouvelle cryptomonnaie. Ce nouveau projet est baptisé le sestrel et son lancement est programmé pour novembre 2020. Le Sestrel fait suite à la douteuse cryptomonnaie Zynecoin, censée révolutionner selon lui le quotidien des Africains. Celle-ci a été jugée de très louche, et son développement fut suspendu en novembre 2019. Vous pouvez d’ailleurs lire par vous même le « livre jaune de Sestrel« .

Dans la vidéo diffusée sur sa chaîne YouTube, l’humoriste comme à son habitude n’a pas hésité à promettre des bénéfices et des avantages irréalistes sans jamais aller véritablement en profondeur. D’après ses dires, ce projet serait la deuxième phase du mouvement des Gilets jaunes et une « occasion extraordinaire » pour s’enrichir. Il n’hésite d’ailleurs pas à aller jusqu’à prophétiser que cette monnaie numérique, mettra fin au tourment des Français dont l’épargne serait visée par le Gouvernement français à travers le prétexte d’une crise financière qu’il aurait lui-même orchestré. Comme on peut le voir, l’humoriste ne tarit pas d’arguments aussi ambigus que surprenants.

 

Le Sestrel : les doutes

Sestrel Doutes
Sestrel Doutes

 

Dans sa présentation sur YouTube, l’ancien acolyte d’Élie Semoun a présenté sa cryptomonnaie comme monnaie numérique stable qui finirait par se substituer à l’euro. D’après ses explications, cette stabilité reposerait, sur le fait que la majorité des investisseurs ne seraient pas attirés par la spéculation. Ce qui les pousserait à gérer le sestrel comme un livret A. C’est déjà assez douteux comme raisonnement, toutefois ce n’est pas tout. L’humoriste garantit que ces investisseurs feront fortune, et ce, grâce à une plus-value de 100 % en moins d’un an, ce qui n’est pas évident.

Lancé au prix arbitraire de 2 euros, le Sestrel est disponible en 27,7 millions d’unités, soit environ une somme de 55 millions d’euros destinée à finir dans le portefeuille de l’humoriste. Il prévoit d’ailleurs un rabais pour ceux qui investiront en premier, c’est à dire avant le lancement officiel de la monnaie. Notons hélas qu’il n’y a aucune certitude que la valeur d’un sestrel vaudrait un ou deux euros si éventuellement, il finissait par être listé sur une plateforme de trading spécialisée.

En attendant que ce jour arrive, l’humoriste pourra écouler sa cryptomonnaie sans aucun souci tout en étant à l’abri d’une chute brutale des cours. Concernant l’achat, il est possible à travers l’application Indacoin et par carte bancaire. Condamné en juin 2019, pour abus de biens sociaux et organisation frauduleuse d’insolvabilité, fraude fiscale, blanchiment, l’humoriste polémiste et son projet n’inspire pas particulièrement confiance. Il parle d’ailleurs d’une possibilité de virement vers un compte à l’étranger. En plus, il avance qu’une certaine personne nommée Hervé, manifestement inconnue, saurait répondre aux questions des investisseurs et dissiper leurs doutes.

 

Un projet à la légalité douteuse

Scam - Sestrel
Scam – Sestrel

 

D’après une analyse de William O’Rorke, associé au cabinet d’avocats ORWL, spécialisé dans le droit des technologies de rupture, le projet sestrel serait illégal sur plusieurs points. Tout d’abord, lorsque Dieudonné garantit à ses acquéreurs qu’ils bénéficieront d’une plus-value de 100 % en moins d’un an, et ce sans recours au conditionnel ni aux nuances, cela pourrait être assimilé d’après William O’Rorke à une « promesse de rendement ». Ce qui ferait de cette vente, une opération d’intermédiation en biens divers qui nécessite l’obtention d’un visa et est encadrée par l’AMF.

L’humoriste n’est visiblement pas en mesure de présenter ce visa et ainsi, risquerait jusqu’à 5 ans de prison plus 18 000 euros d’amende au pénal ainsi qu’une amende qui est fonction des gains réalisés. Un autre point sur lequel le projet sestrel se révèle illégal concerne les conditions générales de vente qui ne sont pas présentées sur son site. Ce qui est obligatoire lors de ventes à distance.

 

Une Cryptomonnaie qui semble faible sur le plan technique

L’analyse du Github du projet a révélé que le sestrel n’est qu’un banal token ERC20 parmi tant d’autres. C’est dire que près de 231 025 projets du genre existeraient dans le monde, dont plusieurs sans valeurs (selon Etherscan). Ainsi, n’importe quel développeur spécialisé pourrait mettre au point dans un tel projet, et ce, en moins d’une minute. C’est d’ailleurs ce que garantit le consultant en Blockckain indépendant Anis Haboubi.

Le sestrel aurait une utilité moindre comparée au géant Bitcoin qui se démarque et est prisé pour les différentes raisons suivantes. Ce sont notamment un protocole bien conçu permettant de fonctionner sans autorité centrale, de faire des transactions en ligne sans intermédiaires ; un réseau méticuleusement protégé par une puissance de calcul exceptionnelle. Ce qui n’est, hélas, pas le cas du sestrel. Sachant que le prix d’une cryptomonnaie dépend autant de l’offre et de la demande ainsi que de ses diverses applications, sestrel semble être plus cher que de raison.

Selon Tristan Mendès-France, spécialiste des cultures numériques et de l’extrême droit, l’humoriste tient un discours idéologique ultra nationaliste. Selon lui, Dieudonné ne fait qu’agiter un fantasme politique, mettant en avant un discours complotiste pour faire sensation. Il tenterait ainsi de séduire un public particulier dont certains membres du célèbre mouvement des Gilets jaunes, mais aussi les négationnistes tels que les personnes non favorables à la médecine alternative (anti-vaccins, etc.).

L’humoriste pourrait bien entreprendre, pourrait-on conclure, de se créer un petit empire à lui autour d’une monnaie dont il serait le pionnier. Pour le spécialiste, le sestrel n’est ni plus ni moins qu’une invitation à rejoindre un projet politique qui permettrait de gagner de l’argent grâce à la spéculation. C’est un projet peu fiable pouvant entraîner de nombreuses pertes financières, pour des personnes peu riches.

 

Bon pour finir au cas ou vous n’auriez pas compris, moi personnellement, je n’en achèterais pas !

 

Article complémentaire : 

Zynecoin (ZYN) une cryptomonnaie sulfureuse

 

Avis des lecteurs
[Total: 30 Average: 4.5]

 

Recevoir la vidéo privée pour GÉNÉRER DES REVENUS PASSIFS avec des crypto-monnaies SANS ÊTRE UN GEEK

Votre adresse e-mail restera confidentielle, zéro spam.

Hidden Content

Je m’appelle Myyri et cela fait plus de 7 ans que j’ai investi du temps et de l’argent sur les crypto-monnaies. Je suis un passionné qui a fait progresser son portefeuille de crypto-monnaies de 10.000€ à plusieurs centaines de milliers d'euros. Tellement passionné que je suis l’auteur du livre "Bitcoin Et Altcoins".

Je partage avec vous des conseils pour GÉRER votre portefeuille de crypto-monnaies et générer des REVENUS PASSIFS avec les masternodes pour les personnes non-techniques.


Venez découvrir tous nos produits et nos formations sur le Bitcoin, les crypto-monnaies et les masternodes, CLIQUEZ ICI.​

​​

N'hésitez pas à rentrer en CONTACT avec nous pour en savoir plus.

​​

Attention : N’investissez jamais plus que vos moyens ne vous le permettent. La valeur de tout investissement peut monter ou descendre. Nous vous conseillons vivement de consulter des professionnels (courtiers ou conseillers financiers indépendants agréés) avant d’investir.
Acheter des crypto-monnaies est une expérience, elles ne sont pas à l’abri d’un bug. Si cela arrivait, cela provoquerait leur disparition immédiate. Comme pour tout autre produit, n’investissez jamais plus que ce que vous êtes prêt à perdre.

Hidden Content
Sestrel : Dieudonné lance une cryptomonnaie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut
1252b08406c702e1a67a0b661cccedc9JJJJJJJJJJJJJJJJJJ
Ce produit n'est pas ouvert en ce moment Entrez votre email pour être ajouté à la liste d'attente
Email Votre adresse email restera privée
error:
1 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez